samedi 30 novembre 2013

Les Comédies broussardes



Les Comédies broussardes

Ismet Kurtovitch



 Théâtre

Publié avec le soutien de la province Sud


Dépôt légal: novembre 2013
Nombre de pages :72
Format : H 23 x L 12 cm
Prix : 12 euros / 1 500 francs CFP
Photographie de couverture : Éric Dell’Erba
ISBN : 978-2-9525502-8-4
Diffusion distribution : Book’ In
Commande en ligne : www.pacific-bookin.com

Les Comédies broussardes croquent en sept pièces courtes originales et distrayantes les situations cocasses, voire absurdes, de la vie quotidienne et quelques thèmes historiques qui éclairent notre compréhension de la Nouvelle-Calédonie d’hier et d’aujourd’hui. 

Jojo racontant ses histoires autour du petit salé familial, Rosalie l’intraitable fonctionnaire se découvrant des affinités pour le théâtre, le lieutenant américain Forrest B. Crumpley ou la femme du déporté japonais Tadao en pleine guerre du Pacifique nous livrent un peu de l’âme du pays, provoquant l’émoi et le rire, sous la plume mordante d’Ismet Kurtovitch, historien et dramaturge.

Les Comédies broussardes ont fait l’objet de multiples représentations depuis leur création sur scène en 2005, à Nouméa, par la troupe Calédofolies-Les Incompressibles, sous la direction de Stéphane Piochaud, dans les décors de François Uzan et les costumes de Sophie Bossé.

Outre quelques représentations au centre culturel Tjibaou, la pièce a été produite au centre d’Art de la ville de Nouméa et dans divers lieux de l’intérieur et des îles, de 2005 à 2007.
Elle figurait notamment au programme du festival de théâtre Équinoxe, à Nouméa, en octobre 2005, des Journées du patrimoine à Nouméa et Dumbéa, et des premières « Rencontres francophones du Pacifique à Vanuatu », du 9 au 15 septembre 2007, au Wan Smolbag Theatre de Port-Vila.

Le Bulletin météorologique, Jojo, L’Arrestation duJaponais, L’Affaire du lieutenant américain Forest B. Crumpley ont fait l’objet d’une captation télévisuelle réalisée par Serge Coutenay, pour RFO, en 2005.

Idéales pour aborder le théâtre en milieu scolaire, Les Comédies broussardes feront l’objet d’un cahier d’exploitation pédagogique qui sera disponible sur le site de l’éditeur Madrépores et celui du distributeur Book’in à la rentrée 2014.



Ismet Kurtovitch

 

Né le 28 juin 1954 à Nouméa, Ismet Kurtovitch poursuit ses études secondaires au collège du Sacré-Cœur de Bourail, puis au lycée Blaise-Pascal de Nouméa.

Son baccalauréat en poche, il quitte l’archipel pour faire son service militaire, puis des études universitaires à l’Institut français des Sciences de l’Information et de la Communication, de l’université Paris II (Assas), où il obtient une licence, en 1977, puis un DEA, en 1979.

De retour en Nouvelle-Calédonie, il enseigne l’histoire et la géographie dans divers collèges privés (protestants et catholiques). En 1993, il prépare un DEA puis un doctorat d’État en Histoire à l’université française du Pacifique. Il soutient sa thèse d’État en 1998. Il est nommé chef du service des Archives de Nouvelle-Calédonie par intérim en 2000. Depuis 2009, il est collaborateur au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, attaché au cabinet de Déwé Gorodey, membre du gouvernement, en charge de la culture.

En tant qu’historien, Ismet Kurtovitch conduit un travail de recherche sur les fondements politiques de la société néo-calédonienne contemporaine, à partir de la problématique de la décolonisation. « La Seconde Guerre mondiale, le mouvement d’émancipation des Kanak dans le cadre de l’Union française, puis l’original expédient que fut l’Union calédonienne, constituent le terreau historique de mes travaux, explique-t-il. J’ai montré comment les Kanak surent mettre à profit un rapport de force défavorable pour, par étape, obtenir une authentique émancipation, et ce dans le cadre nouveau de la Nouvelle-Calédonie devenue territoire d’outre-mer de la République. J’ai montré comment les Européens et, singulièrement, la classe ouvrière, les employés et les petits colons, surent à la Libération et durant l’Union française accompagner à leur profit ce mouvement avant de l’abandonner. »


Parallèlement à sa carrière professionnelle, Ismet Kurtovitch participe à la vie littéraire locale par l’écriture de pièces de théâtre. En 1982, il adapte La Putain respectueuse de Jean-Paul Sartre qui est jouée à la FOL par Philippe Amiel, Guy Betford et Ketjepi Neudjen.

En 2000, la troupe Calédofolies-Les Incompressibles met en scène sa pièce Pastorale calédonienne au centre culturel Tjibaou. Sa traduction est publiée en 2002, en anglais, à Suva (Fidji), par les éditions Grain de Sable et The University of the South Pacific.

En 2003, la revue théâtrale Coulisses publie sa pièce L’Affaire du lieutenant américain Forrest B. Crumpley, l’une des Comédies broussardes. Celles-ci sont à leur tour créées sur scène en 2005, centre d’Art de Nouméa, sous la direction de Stéphane Piochaud et font l’objet d’une captation vidéo, projetée sur les ondes de RFO Nouvelle-Calédonie, la même année.

En octobre 2013, en Nouvelle-Zélande, Maureen Burck met en scène A Caledonian Pastoral, avec la troupe University of Auckland Postgraduate Drama, sur les planches du Drama Studio de faculté des arts de l’université d’Auckland, pour quatre représentations.




Bibliographie sélective

HISTOIRE
 
§  « Du régime fiscal en Nouvelle-Calédonie pendant la Seconde Guerre mondiale », in Bulletin de la Société des études mélanésiennes, Nouméa, 1996.
§  New Caledonia : The Consequences of the Second World War”, in France abroad : Indochina, New Caledonia, Wallis and Futuna, Mayotte, Robert Aldrich, Isabelle Merle, Department of Economic History University of Sydney, Sydney, 1996.
§  « De la réglementation du travail obligatoire en Nouvelle-Calédonie pendant la Seconde Guerre mondiale », in Bulletin de la Société des études mélanésiennes, n° 30, Nouméa, 1996.
§  « Du conseil d’administration de la Nouvelle-Calédonie pendant la Seconde Guerre mondiale », in Bulletin de la Société des études mélanésiennes, n° 106, Nouméa, 1996.
§  Aux origines du F.L.N.K.S. - l’U.I.C.A.L.O. et l’A.I.C.L.F. (1946-1953), édition Île de Lumière, Nouméa, 1997.
§  « Sortir de l’indigénat – Cinquantième anniversaire de l’abolition du régime de l’indigénat en Nouvelle-Calédonie », in Journal de la Société des océanistes, n° 105, Paris, 1997.
§  « La Production de nickel pendant la Seconde Guerre mondiale », in 101 mots pour comprendre la mine en Nouvelle-Calédonie, sous la direction de Yann Bencivengo, Île de Lumière, Nouméa, 1999.
§  « L’Entrée des Mélanésiens dans la cité », in Chroniques du pays kanak, édition Planète Mémo, t. 4, sous la direction de Gilbert Bladinières, Nouméa, 1999.
§  A Communist Party in New Caledonia (1941-1948), in The Journal of Pacific History, n° 2, ANU, Canberra, 2000.
§  La Vie politique en Nouvelle-Calédonie : 1940-1953, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve-d’Ascq, 2000.
§  « Histoire de l’Accord du 17 septembre 1952 », in Bulletin de la Société des études mélanésiennes, n° 31, Nouméa, 2001.
§  « Le Double Collège électoral », in 101 mots pour comprendre les institutions de la Nouvelle-Calédonie, sous la direction de Jean-Yves Faberon et François Garde, édition Île de Lumière, Nouméa, 2002.
§  « L’Union Calédonienne », in 101 mots pour comprendre les institutions de la Nouvelle-Calédonie, sous la direction de Jean-Yves Faberon et François Garde, édition Île de Lumière, Nouméa, 2002.
§  « Les Ralliements du Pacifique en 1940 », en collaboration avec Jean-Marc Regnault, université de Polynésie française, in Revue de la Société d’histoire moderne et contemporaine, t. 49, n° 4, Paris, 2002.
§  « Nouvelle-Calédonie, 150 ans de cohabitation fragile » en collaboration avec Jean-Marc Regnault, université de Polynésie française, in Hermès, numéro spécial La France et les outre-mer : l’enjeu multiculturel, nos 32-33, CNRS éditions, Paris, 2002.
§  « Éléments pour une chronologie des Évènements, 1981-1988 », in François Mitterrand et les territoires français du Pacifique (1981-1988), sous la direction de Jean-Marc Regnault, Les Indes Savantes, Paris, 2003.
§  « L’Accession des Mélanésiens à la citoyenneté française », in Revue juridique politique et économique de Nouvelle-Calédonie, n° 2, Nouméa, 2003.

THÉÂTRE
§  A Caledonian Pastoral, Institute of Pacific Studies University ofSouth Pacific, éditions Grain de Sable, Suva, 2002.
§ « L’Affaire du lieutenant américain Forrest B. Crumpley », in Coulisses, Théâtre universitaire de Franche-Comté, n° 7, Besançon, 2003.
§  « Rosalie », in Épisodes Nouvelle-Calédonie, n° 1, Boulouparis, 2009.



Aucun commentaire: