lundi 15 janvier 2018

Fin mal barrés !




Fin mal barrés !

Jenny Briffa

Théâtre

Publié avec le soutien de la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris

Dépôt légal: janvier 2018
Nombre de pages : 64
Format : H 23 x L 12 cm
Prix : 1 500 francs CFP
Maquette: Eteek pour les éditions Madrépores
ISBN : 979-10-92894-07-3
Diffusion distribution : Book’In
Commande en ligne : www.pacific-bookin.nc


L’ouvrage


Michelle Wobama est une jeune femme métisse et épanouie, à l’aise dans ses deux cultures: kanak et caldoche. Comédienne, elle s’apprête à donner son premier spectacle, une prestation en solo centrée sur le grand rendez-vous de sa vie, le référendum de 2018 sur l’indépendance du pays.
Faussement ingénue, elle dresse le portrait cinglant d’une société tiraillée par des aspirations contradictoires et se prépare avec enthousiasme et impatience pour le jour J… non sans railler les élus locaux qui, après 30 ans d’intenses préparatifs, semblent sans stratégie crédible pour le « jour d’après ».
La journaliste Jenny Briffa, passionnée par le devenir institutionnel de son archipel, exerce son humour incisif dans seize tableaux décapants présentés ici dans leur version intégrale.
En librairie, à compter du 29 janvier 2018.


L’auteure

Jenny Briffa


Jenny Briffa est née en Nouvelle-Calédonie en 1981. Elle passe l’essentiel de son enfance à Nouméa et au Mont-Dore. De ses années au collège de Boulari, elle garde de solides amitiés – avec Maïté Siwene, notamment, l’interprète de Fin mal barrés ! – et une passion pour le journalisme qui la conduit à créer avec quelques camarades le journal de l’établissement Entre-news, puis l’entraîne devant les caméras de la télévision scolaire où elle présente l’émission Accent Tonique (1993-1998).
Elle poursuit de brillantes études à l’École supérieure de journalisme de Lille option télévision (2003 à 2005), après trois ans à Sciences-Po Lille (IEP).
En 2003, elle passe près d’un an à Sydney afin de parfaire son anglais et propose des reportage à SBS, la radio nationale australienne, pour ses programmes en français.
Stagiaire puis pigiste en radio sur RTL, France Info, France Inter, France Bleu Nord, elle leur préfère la télévision. Lauréate la bourse Jean d'Arcy, en 2005, elle intègre France Télévisions. Elle reçoit le prix Rotary du jeune reporter, pour Khayelitsha, les ateliers de fortune, un film de treize minutes tourné dans le plus grand township de Cape Town, en Afrique-du-Sud.
Pendant cinq ans, elle multiplie les expériences de reporter à Paris comme en province, pour les rédactions de France 3 National en 2005 (le 19/20, le 12/13), et de France 2, de 2006 à 2009 (le 20 H, le 13 H).
De retour à Nouméa en 2009, elle crée avec son compagnon Gweltaz Kergoat, la société Têtemba Productions et conserve des liens privilégiés avec France 2. Elle signe de nombreux sujets pour le journal télévisé en tant que correspondante dans le Pacifique et quelques reportages pour les magazines « 13 h 15 le samedi », « Un œil sur la planète ». Elle se spécialise depuis 2014 dans le documentaire, et signe une série de 52 minutes pour Canal + Calédonie, France Ô et NC 1ère. Ses films sont régulièrement sélectionnés pour les manifestations régionales comme le FIFO, festival international du film documentaire de Tahiti, ou Ânûû-rû Âboro, festival international du cinéma des peuples, à Poindimié.
En 2017, elle s’essaye à l’interview politique pour la chaine Caledonia (province Nord).
Passionnée par le devenir institutionnel de son archipel et l’enjeu du référendum de 2018, elle exerce son humour incisif dans un one-woman-show décapant écrit tout spécialement pour Maïté, son amie d’enfance devenue comédienne, qui enflamme les planches du centre culturel Tjibaou en juin 2017, et tourne dans les salles de spectacle de l’île. Elle confie le sound design, part essentiel du projet, à un autre de ses amis d’enfance, le musicien et compositeur David Le Roy.
Fin mal barrés ! est son premier ouvrage publié.

 
Filmographie sélective

La Terre mère (Australie), 26’, France 2, 13 H 15 le samedi, 2009.
L’Île sur pilotis (Tuvalu), 26’, France 2, 13 H 15 le samedi, 2010.
Black is beautiful (Nouvelle-Zélande), 26’, France 2, 13 H 15 le samedi, 2011.
Le Royaume de la République (Wallis-et-Futuna), 26’, France 2, 13 H 15 le samedi, 2011.
Le bonheur est dans le pré (Nouvelle-Zélande), 26’, France 2, Un œil sur la planète, 2012.
Au cœur de la Brousse en folie (Nouvelle-Calédonie), 52’ France Télévisions-Canal+, 2014.
Une Nature envahissante (Nouvelle-Calédonie), 52’, Canal+ Overseas, 2014.
Le Pacifique, un océan de solutions (Nouvelle-Calédonie, Vanuatu, Wallis-et-Futuna, Polynésie), 70’, France Ô, 2015.
Singapour, le paradis du business (Singapour), 26’, France 2, Un œil sur la planète, 2015.
Un Rêve kanak (Nouvelle-Calédonie, France), 52’, Canal+ overseas, 2015.
Conduites dangereuses (Nouvelle-Calédonie), 52’, Canal+ Calédonie, 2016.
Kaneka, le pays en harmonie ? (Nouvelle-Calédonie), 52’, France Ô, 2016.
Destins lointains (Nouvelle-Calédonie), 52’, Canal+ Calédonie, 2017.
Naufrage (Nouvelle-Calédonie), 52’, Canal+ Calédonie, 2017.
En plein chœur (Nouvelle-Calédonie), 52’, France Télévisions, 2018.
Seconde chance (Nouvelle-Calédonie), 52’, Calédonia - France Télévisions, 2018.


Le spectacle


Un « seule en scène » décapant
 






Titre : Fin mal barrés !
Auteure : Jenny Briffa.
Metteur en scène : Sarkis Tcheumlekdjian de la compagnie Premier Acte.
Production : The Exterior Company.
Administration et diffusion : Quentin Retali, agence Décalages Imaginaires - Com’Edit Nord.
Musique et sound design : David Le Roy.
Création lumière, régie son et lumière : Ian Delord.
Création costumes et accessoires : Karl Flotat.
Photographies : Éric Dell’erba pour l’ADCK-centre culturel Tjibaou.
Captation : Florian Sagez.
Clips promotionnels : Têtemba Production.
Soutiens et partenaires
La Mission aux Affaires culturelles du haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
La Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris
La province Sud de la Nouvelle-Calédonie
L’ADCK - Centre culturel Tjibaou
L’ADAMIC et le Rex Nouméa
La Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie
L’hôtel Ramada Plaza Nouméa.


L’interprète 

Maïté Siwene


 

Marie-Thérèse Kutroine Siwene est née le 3 décembre 1980 à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Originaire de Maré, elle devient comédienne professionnelle dès l’âge de 18 ans et est rapidement agréée par la DAAC en tant qu’intervenante artistique, elle est également formatrice et animatrice de Théâtre Forum.

En plus de 15 ans de carrière, elle a travaillé avec l’ensemble des compagnies calédoniennes de théâtre : de 1999 à 2008, elle fait partie de la troupe Pacifique et Compagnie... en tant que comédienne permanente (L’endormi-du-bout-du-ciel, Crash, Les danseurs de la pluie, Façades, A, Le Songe, La Perle bleue, Outcasts, M, “166°26E, 22°19S”, Il était 3 mois, La dernière vierge du paradis, Angles-de-vue-NC, L’Empreinte). Suite à son départ de la troupe, elle développe des collaborations avec les autres compagnies : Les Enfants Migrateurs, Les Incompressibles, Les Kidams, L’Archipel (1 H 30), Tandem ; ces collaborations s’intensifient lorsqu’elle quitte définitivement Pacifique et compagnie... en 2008. Elle ajoute à son parcours un passage par la danse avec les compagnies Mado, Nyian (Portraits, La rencontre des Mondes) et Origin’ (Tjukurpa, L’Air de rien). Elle mène également une carrière à la télévision avec Chez Nadette et la diffusion de ses sketchs sur NC 1ère en 2015 et NC TV en 2016.

Elle se lance enfin dans l’aventure du seule en scène avec son Wanamat’Show, en 2011. Elle collabore ensuite sur des spectacles à sketch avec Numa et compagnie : Free Women Chaud 1 puis Free Women Chaud 2 en 2012 et 2014, projets menés en auto-production et ayant rencontré un grand succès auprès du public calédonien.

En 2015, elle bénéficie du soutien du centre culturel Tjibaou, à Nouméa, qui lui passent commande du Wanamat Show 2. Le spectacle connaît un grand succès et se joue à guichet fermé sur le territoire, il est également diffusé lors du Festival OFF d'Avignon, au Théâtre des Outre-Mer (Chapelle du Verbe Incarné).

En 2017, elle relance un projet de seule en scène avec son amie et journaliste, Jenny Briffa. Pour l'occasion, elle s'entoure de Sarkis Tcheumlekdjian, de la compangie Premier Acte, pour la mise en scène. C'est la naissance de Fin mal barrés ! un spectacle humoristique sur le politique calédonienne, le futur référendum et plus largement sur les questions de société. Le pari audacieux est réussi : dès les premières représentations au centre culturel Tjibaou, deux séances supplémentaires ont été ajoutées pour répondre à la demande du public.

Aucun commentaire: