jeudi 15 août 2013

Chroniques de la mauvaise herbe


CHRONIQUES
DE LA MAUVAISE HERBE

Vincent Vuibert

Prix Michel Lagneau 2013

Roman

Publié avec le soutien des imprimeries Artypo

Dépôt légal: août 2013

Nombre de pages : 88

Format : H 21 x L 15 cm

Prix : 16 euros / 1 900 francs CFP

Illustration de couverture : Fly

ISBN : 978-2-9525502-9-1

Diffusion distribution : Book’ In

Commande en ligne : www.pacific-bookin.com

Nouméa vue du squat… Noir et sans concession, ce portrait d’une jeunesse marginale est une vraie nouveauté dans le panorama littéraire néo-calédonien. C’est aussi le premier roman de Vincent Vuibert, lauréat du prix Michel Lagneau 2013.

Fondateur des imprimeries Artypo, Michel Lagneau a accompagné les débuts de l’édition contemporaine en Nouvelle-Calédonie en s’équipant de machines adaptées à la publication d’ouvrages. Ce concours a été imaginé en sa mémoire par l’ADAMIC, en collaboration avec la bibliothèque Bernheim, la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie, et le précieux soutien d’Artypo.

Chroniques de la mauvaise herbe a été présenté au public le 8 août 2013, à Poindimié, à l’occasion du SILO, salon international du Livre océanien.

 

L’auteur


Vincent Vuibert

Vincent Vuibert.
Cliché Eric Dell'Erba, juillet 2013.
 
Vincent Vuibert naît le 24 mars 1980, à Rethel, dans les Ardennes. Il débarque très jeune avec sa famille en Nouvelle-Calédonie. Il grandit à Nouméa, poursuit sa scolarité dans plusieurs collèges de la ville, puis au lycée Jules-Garnier. Il s’inscrit en anglais à l’université de Nouvelle-Calédonie et se passionne pour la littérature américaine. Sa licence en poche, il travaille comme enseignant, essentiellement en province Nord. Décidé de reprendre ses études, il s’inscrit en 2004 en master d’anglais et découvre les littératures postcoloniales. À partir de 2005, il s’investit dans la scène hip-hop néo-calédonienne avec le collectif Dusty D.

En 2009, il obtient une bourse d’aide à la création de la province Sud et se consacre à l’écriture des Chroniques de la mauvaise herbe, entre 2010 et 2012.

Il est également l’auteur de poèmes graphiques, en collaboration avec le peintre Mathieu Renault, publiés dans Les Carnets de l’atelier du Nord, un fanzine indépendant de Montpellier.

Vincent Vuibert vit depuis plusieurs années à Koohnê (Koné), sur la côte Ouest de la Nouvelle-Calédonie.

 

Pour en savoir plus :

(Les Nouvelles Calédoniennes, 9 août 2013.)

Aucun commentaire: